F
5 Sivan 5777
30 mai 2017
Retour au sommaire Hanoucah

Hanouka, La Messirout Nefesh, le don de soi.

   I – Une des particularités de la fête de H'anouka est que l'on y est astreint à aucun repas festif[1], contrairement aux jours de Chabbat, de Yom Tov ou encore de Pourim.

Lire la suite : Hanouka, La Messirout Nefesh, le don de soi.

FEMME ETRE UNE FEMME

Je pourrais commencer ce texte un peu à la Bridget Jones » :

Lire la suite : FEMME ETRE UNE FEMME

HANOUCCA : HOMME SWEET HOMME

1)

La Talmud nous enseigne une loi à propos de l’endroit ou la lumière de ‘Hanoucca doit être placée :

Lire la suite : HANOUCCA : HOMME SWEET HOMME

Quelques remarques sur Al HaNissim

Nos Maîtres ont institué de rajouter un passage dans le Chemoné Essré ainsi que dans le Birkat HaMazone lors de la fête de ‘Hanouka.

Lire la suite : Quelques remarques sur Al HaNissim

De 1 à 8 ou de 8 à 1 ?

La Guemara, dans le traité Chabbat (21b), rapporte une discussion entre Beith Chamaï (l'école de Chamaï) et Beith Hillel (l'école d'Hillel), à propos de l'ordre d'allumage des bougies de Hanoucca.

Lire la suite : De 1 à 8 ou de 8 à 1 ?

Page 1 sur 2

La Yéchiva des Étudiants - 11, rue Henri Murger - 75019 PARIS. Tél: 06 61 42 33 94.