F
27 Tammuz 5777
21 juillet 2017

Articles

La Yéchiva des Etudiants

Le concept « Yéchiva des Etudiants » est né à Strasbourg à l’instigation du Rav Eliahou Abitbol, ancien EI, disciple et ami de Manitou.

De nombreuses personnalités l’ont fréquentée, comme Benny Lévy, dirigeant de la Gauche Prolétarienne puis créateur de l’Institut d’Etudes Lévinassiennes  à Jérusalem.

Sous l’impulsion du Rav Gérard Zyzek, La Yéchiva des Etudiants s’est également implantée  à Paris au début des années 90.

 La Yechiva des Etudiants est, sur la place parisienne, une institution d’une profonde originalité. S’y confrontent tradition talmudique et interrogations sur les faits de notre société contemporaine.  Elle est ouverte à tous publics, hommes et femmes, débutants et talmudistes chevronnés.

  1. 1.       Le Talmud au cœur de l’étude

La Yéchiva des Etudiants place le Talmud au centre de la démarche d’étude.

Véritable pilier de la loi orale, le Talmud est le texte incontournable si l’on veut approfondir les principes de la tradition juive.

La Yéchiva des Etudiants est aussi un des seuls endroits de Paris où un cours régulier d’étude sur texte du Maharal de Prague est dispensé.

  1. 2.       Un enseignement existentiel

Comme le dit le Grand-Rabbin Bernheim : « la spécificité de la Yéchiva des Etudiants, c’est qu’on y étudie les textes sans essayer d’y plaquer une idéologie préexistante.  C’est le travail d’interrogation des textes qui va permettre d’en retirer une leçon et un enseignement d’ordre existentiel ».

Les textes de notre tradition sont dépositaires d’un souffle qui continue à nourrir la réflexion lorsqu’ils sont interrogés correctement et il n’existe a priori pas de questions taboues, postulat d’autant plus évident que certains textes du Talmud abordent parfois crûment des sujets très difficiles.

  1. 3.       Une démarche de transmission

A travers les nombreux cours dispensés à la Yéchiva des Etudiants, on trouve donc des garçons et des filles, des talmudistes chevronnés ainsi que de parfaits débutants, l’objectif étant de surmonter les barrières techniques (vocabulaire, syntaxe de l’araméen, style lapidaire) afin de permettre aux élèves de toucher à la profondeur de questionnement du Talmud et de ses commentaires.

Tous ont en commun la conviction partagée que le retour aux textes est la voie la plus authentique et la moins « bigote » pour rester fidèle à la tradition tout en exploitant au maximum ses capacités de raisonnement, de logique et de recherche existentielle pour interroger, questionner et même bousculer les paroles des maîtres de la Tradition.

Plusieurs centaines d’élèves ont fréquenté la Yéchiva des Etudiants depuis sa création. De nombreux élèves sont issus des meilleures formations supérieures du pays et ont acquis la conviction que c’est à la Yéchiva des Etudiants qu’ils pourront trouver un cursus juif traditionnel avec la même exigence intellectuelle que celle qu’ils ont connu dans leur parcours universitaire.

Certains de ces élèves sont destinés à devenir à leur tour des maîtres et c’est tout le sens de la démarche de transmission initiée par le Rav Gérard Zyzek.

4         La diffusion du Talmud

Au travers de nouvelles initiatives, la Yechiva des Etudiants s’est également donné comme objectif de diffuser plus largement la pensée talmudique :

-          lancement d’un nouveau site internet, véritable lieu d’étude en ligne comportant de nombreux textes d’étude mais également des cours audios et vidéos

-          lancement d’un centre de formation pour adulte destiné à confronter les pratiques professionnelles et l’éthique juive et à transmettre les méthodologies d’étude.

-          Cours d’initiation au Talmud, ouverts à  tous publics masculin et féminin.

-          Lancement des « Grands débats dela Yechiva des Etudiants »

La Yéchiva des Étudiants - 11, rue Henri Murger - 75019 PARIS. Tél: 06 61 42 33 94.